Une femme à la mer

ALEXANDRE PAPADIAMANTIS
Traduit par René Bouchet

Bien qu’il ait passé l’essentiel de sa vie à Athènes, où il vécut chichement de la traduction littéraire d’écrivains surtout anglais et français, Alexandre Papadiamantis (1851-1911) a choisi Skiathos, son île natale, où il vécut jusqu’à vingt-trois ans et où il revint se retirer deux ans avant sa mort, pour cadre de la plupart de ses cent quatre-vingts nouvelles. La nostalgie qui l’y attache donne à ses récits une tendresse et une authenticité qui n’empêchent nullement un regard lucide sur les maux qui frappent cette petite société.

Mais bien plus qu’un témoignage sur un milieu et une époque révolus, l’œuvre de Papadiamantis, unanimement reconnu comme le grand prosateur grec de son époque, est surtout une porte d’entrée incomparable pour pénétrer à la fois dans la culture populaire et dans le patrimoine littéraire de la Grèce moderne.

Le saint des lettres grecques modernes. L’écriture de Papadiamantis est empreinte de réalisme graphique et est marquée par une passion sans égale.
— Times Literary Supplement

Le plus grand écrivain de prose en grec moderne.
— Milan Kundera

Si les nouvelles de Papadiamandis sont la chronique de Skiathos, elles sont aussi le poème des croyances, des coutumes et des traditions de l’ile.
— Octave Merlier

11.00

Product ID: 3188 Catégorie : Étiquettes : , ,
Alexandros Papadiamandis
Poids 0.197 kg
Dimensions 13 × 20.5 cm
Auteur

Alexandre Papadiamantis

ISBN

978-618-5048-34-1

Pages

120