La Princesse Isabeau

Angélos Terzakis

Traduit par René Bouchet

Je vais vous raconter une très ancienne chronique, les prodigieuses aventures du gentilhomme Nikiphoros Sgouros de Nauplie⁠ ⁠: comment il quitta sa patrie où il était persécuté, comment il lutta sur terre et sur mer contre sa destinée, et comment il fit la guerre à une femme. Ce sont des temps très lointains que je vais faire revivre, les voix qui les chantaient se sont tues, et les ossements des hommes qui les ont connus n’ont pas même laissé de poussière. Pourtant, moi, pauvre clerc égaré dans ce siècle cruel, je ferai tout mon possible pour vous satisfaire, en prêtant ma voix à ces choses muettes. Puissiez-vous, nobles seigneurs, avoir l’obligeance et l’indulgence de me pardonner les fautes qui m’auront échappé, et celles que j’ai vues, mais que je n’ai pas su corriger.

Ainsi commence ce roman qui brosse une fresque haute en couleur de l’occupation de la Grèce par les chevaliers français aux lendemains de la quatrième croisade. A travers les aventures de son jeune héros Nikiphoros Sgouros, partagé entre son amour pour la princesse Isabeau de Villehardouin, qui règne sur la Morée, nom médiéval du Péloponnèse, et sa volonté de soulever ses compatriotes contre leurs maîtres étrangers, Angélos Terzakis fait revivre une page oubliée d’un passé commun aux deux pays qui vit se rencontrer sur une même terre, pendant deux siècles, l’Occident féodal et le monde byzantin.

Read a chapter from this book

22.00

Angélos Terzakis
Poids 1 kg
Dimensions 23 × 14 cm
ISBN

978-618-5369-17-0

Pages

728

Illustration de la couverture

Panagiotis Stavropoulos

Auteur

Angélos Terzakis